Qu’est-ce qu’un dispositif médical? Et en quoi diffère-t-il d’un médicament?

Un dispositif médical est un produit qui agit en particulier sur ou dans l’organisme, de manière temporaire ou permanente, et qui est destiné à prévenir, diagnostiquer, contrôler ou traiter des pathologies. La différence principale avec les médicaments traditionnels réside dans le fait qu’il agit avant tout de façon mécanique et non pharmacologique, à savoir qu’il opère en parallèle avec ou conjointement à votre organisme, alors qu’un médicament affecte la composition chimique des cellules humaines. Les dispositifs médicaux sont actuellement utilisés pour soulager et traiter toute une série de maladies graves et chroniques du cœur, du cerveau, de la vessie, du système digestif, etc. avec de meilleurs résultats que les thérapies traditionnelles faisant appel à des molécules chimiques. Ces résultats sont dus au fait qu’ils agissent précisément là où votre organisme en a besoin.

Un dispositif médical est-il dès lors moins efficace qu’un médicament?

Les dispositifs médicaux utilisés pour la prévention et le traitement des pathologies sont au moins aussi efficaces que les médicaments traditionnels, car ils agissent directement sur la source du mal et/ou à l’endroit où se situe du problème – les dispositifs médicaux sont par exemple utilisés pour mieux soulager les patients souffrant de maux chroniques dus à un cancer.

A quoi ressemblent des verrues vulgaires et des verrues plantaires?

Vous reconnaissez les verrues communes à leur surface rugueuse à l’aspect de “chou-fleur”. Généralement, elles se trouvent sur les mains, les genoux et les coudes. Les verrues plantaires sont similaires aux verrues communes, mais elles se rencontrent uniquement sur la plante des pieds ou en dessous des orteils. En général, les verrues plantaires sont plus plates et douloureuses en raison de la pression exercée pendant la marche.

Existe-t-il différents types de verrues?

Oui, outre les verrues vulgaires et les verrues plantaires classiques, il existe encore d’autres types de verrues. Ces verrues sont classées en fonction de leur forme, de leur localisation et du type de virus. Verrues vulgaires (Verruca vulgaris): il s’agit de petites protubérances de couleur chair, à la surface rugueuse. Elles apparaissent seules mais aussi en groupes et peuvent parfois être plutôt volumineuses. Elles se manifestent principalement sur les mains mais peuvent aussi apparaître sur n’importe quelle partie du corps. En général, elles sont relativement faciles à traiter. Verrue plantaire (Verruca plantaris): les verrues plantaires sont généralement plus grandes que les verrues ordinaires et plus plates en raison de la pression exercée sur la plante du pied lors de la marche. Elles sont souvent douloureuses et difficiles à traiter. Elles se développent surtout sous des points de pression, comme le talon ou l’éminence du pied. Les verrues plantaires présentent souvent des petits points noirs au centre. Ces points sont causés par des saignements dans la verrue suite à la pression exercée sur le pied. Verrues planes (Verruca plana): ce sont de petites verrues lisses de couleur chair, pouvant apparaître en grands nombres. Elles peuvent se manifester sur tout le corps, mais sont surtout présentes sur le visage, le cou, les mains, les poignets et les genoux. Elles sont souvent difficiles à reconnaître, surtout dans le visage. Elles apparaissent souvent en lignes, comme dans le cas d’une éraflure ou de lésions comparables. Verrue filiforme (Verruca filiformis): il s’agit de verrues en forme de fil ou de doigt. Elles apparaissent généralement sur le visage, plus particulièrement près des paupières et des lèvres. Verrues génitales (Verruca acuminata): ces verrues se développent autour de l’anus et/ou des parties génitales. Verrue en mosaïque: une grappe de petites verrues, apparaissant généralement sur les mains ou les plantes des pieds. Verrue périunguéale: une grappe de verrues en forme de chou-fleur autour des ongles. NB: UTILISEZ WARTNER EXCLUSIVEMENT POUR LE TRAITEMENT DE VERRUES VULGAIRES ET PLANTAIRES!

L’utilisation de Wartner Cryothérapie contre les verrues & les verrues plantaires est-elle sûre?

Oui, l’utilisation de Wartner est sûre si vous suivez attentivement les instructions. Toutefois, nous conseillons de ne pas l’utiliser chez les enfants de moins de 4 ans. Wartner Cryothérapie contre les verrues & les verrues plantaires possède le marquage CE et est un dispositif médical de la classe II A, conformément aux directives européennes (Directive du Conseil 93/42/CEE), que divers experts scientifiques et médicaux ont évalué et déclaré sûr pour le traitement des verrues: «Wartner remplit toutes les conditions légales destinées à garantir la sécurité du consommateur.» M. J Sleumer – Directeur du laboratoire Eurofill – Zaandam, Pays-Bas Des dermatologues confirment la sécurité de Wartner: «L’efficacité de Wartner est comparable en tout point à celle de la technique classique (azote liquide = méthode des médecins). Son effet cryogénique est similaire à celui obtenu avec l’azote liquide, peut-être un peu plus lentement (20 secondes d’application au lieu de 3), ce qui selon moi, est plus sûr et moins douloureux.» Dr J M Gray – Dermatologue – Paris, France «Selon les experts, le liquide cryogénique Wartner peut être appliqué par les patients eux-mêmes et peut donc être vendu sans prescription au grand public.» Dr I H Boersma – Dermatologue – Hôpital Albert Schweizer – Zwijndrecht, Pays-Bas

Quand le Wartner Cryothérapie contre les verrues & les verrues plantaires ne peut-il pas être utilisé?

  • si vous êtes diabétique
  • si vous êtes enceinte ou que vous allaitez
  • si la verrue vulgaire ou plantaire se trouve dans une zone sensible où la peau est fine (visage, cou, aisselle, menton, gorge ou sein par exemple) ou s’il s’agit d’une verrue génitale
  • si la peau touchée ou proche est enflammée
  • si vous n’êtes pas certain que l’affection cutanée est une verrue
  • chez les enfants de moins de 4 ans